Les noms de domaine en .ZA pour bientôt ?
Mardi 20 Mars 2018

Les noms de domaine en .ZA pour bientôt ?

Ces dernières années, plusieurs extensions de premier niveau ont fait leurs entrées dans l'industrie des noms de domaine : le .co (Colombie) ouvert en 2011, le .uk (Angleterre) en 2015, le .nz (Nouvelle Zélande) en 2016 ou encore le .ke (Kenya) fin 2017.

La .ZAdna (ZA domain name authority), organisme en charge de l'administration des extensions "za",  a récemment soumis une proposition pour lancement de l'extension de premier niveau en .za. Actuellement seules les celles de second niveaux type co.za, net.za, org.za sont disponibles à l'enregistrement.

Cependant ZA Central Registry l'administrateur des noms de domaine en Afrique du Sud ne considère pas ce projet comme une priorité. Son PDG Lucky Masilela explique ne pas être opposé à cette initiative mais que le moment serait mal choisi pour se lancer sur le sujet au regard des différentes affaires déjà en cours concernant le développement d'internet en Afrique du Sud. 

L'organisme pointe également du doigt la concurrence (déloyale ?) que pourrait générer cette nouvelle extension vis-à-vis des gtlds dédiées aux villes sud-africaines telles que le .joburg, .captown et .durban. En effet, cela pourrait être perçu comme une violation des termes et conditions de délégation des gtlds définis par l'ICANN. 
 

Au-delà de l'aspect politique il existe de nombreuses questions d'ordre fonctionnel, dont voici quelques exemples :
 

  • Que deviendront les domaines de troisième niveau existants ? 
     
  • Si un même nom de domaine est enregistré avec des extensions de second niveau par des entités différentes, comment déterminer qui aura un "droit" sur le domaine de premier niveau ?
    Exemple : Le domaine registry.co.za appartient à l'entreprise A, registry.net.za appartient à l'entreprise B, et registry.net.za appartient à l'entreprise C, laquelle de de ces 3 entreprises sera prioritaire pour l'enregistrement le domaine registry.za ? 
     
  • Un nom de domaine en .za aura-il plus de valeurs qu'un domaine avec une extension de second niveau ?
     
  • Quelle politique de prix devrait être adoptée compte tenu des prix pratiqués sur les extensions de second niveau ? 
     

Le ZADNA traite l'intégralité des questions relatives à l'intégration technique, organisationnelle et économique de l'extension de premier niveau .za dans son document de discussion public en s'appuyant notamment sur les expériences du .uk, .co et autres extensions de premier niveau implémentées tardivement. 

 

Prix des extensions de second niveau :
 

CO.ZA  / NET.ZA / WEB.ZA EUR 12.00 / an

 


Retour à la liste des articles
Contactez-nous
X
Une question ? Besoin d'informations complémentaires?
Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous contacter




Votre adresse mail :
 
Sujet :
 
Message :
 
 
Envoyer