Deux registrars australiens "arnaquent" des utilisateurs et en paient le prix fort !
Vendredi 15 Juin 2018

Deux registrars australiens "arnaquent" des utilisateurs et en paient le prix fort !

Un bureau d'enregistrement de noms de domaine australien (Domain name corp Pty Tld) et une entreprise associée du même secteur (Domain name Agency Pty tld) ont récemment subi les foudres de l'ACCC (Commission Australienne de la Concurrence et des Consommateurs) pour avoir violé la loi relative à la consommation.
 

Durant 18 mois, ces 2 entités gérées par Steven Bell envoyaient des courriers non sollicités à des contacts non clients se présentant sous la même forme de factures de renouvellement de noms de domaine, s’agissant en réalité de factures pour des enregistrements dépassant les 249.00 $. Les registrars affichaient dans le contenu du mail un nom de domaine identique à celui du destinataire (seule l'extension différait), provoquant sa confusion puisque celui-ci pensait renouveler son nom de domaine, alors qu'en réalité il en enregistrait un nouveau.

Plus de 300 000 courriers de ce type ont été envoyés, dupant ainsi les entreprises de par leur ressemblance avec les factures de renouvellement et la similitude des noms de domaine. Au total, cette escroquerie aurait rapporté 2,3 millions $. L’opération ciblait principalement les petites entreprises jugées moins enclines à s'interroger sur la nature de la facture. Cependant, comme l'explique ce témoignage, plusieurs éléments ont éveillé les soupçons : 


  • L’extension du nom de domaine : les factures indiquaient un nom de domaine en .com, or la plupart des entreprises australiennes utilisent le ".com.au", extension de second niveau de l'Australie.
     

  • Le prix du nom de domaine : D'ordinaire la tarification d'un nom de domaine en .com est d'une dizaine de dollars alors que le montant figurant sur ces factures allait de de 249.00 à 275.00 $ / an.

 

Les sanctions attribuées : Domain name corp et Domain name agency ont été condamnés à payer respectivement 1,5 millions et 450 000 $. Le tribunal a également émis une ordonnance interdisant à Mr Bell, le dirigeant des deux entreprises, de gérer une société pendant les 5 prochaines années et le condamnant à payer 8 000 $. 
Pour les 3 prochaines années, ces entreprises ont également l'interdiction d'envoyer des notifications proposant des noms de domaine similaires à celui du destinataire sans indiquer clairement "Ce message ne concerne pas l'enregistrement de votre nom de domaine actuel. Ce n'est pas une facture, et vous n'avez aucune obligation de payer".



Victor JULIA


Retour à la liste des articles
Contactez-nous
X
Une question ? Besoin d'informations complémentaires?
Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous contacter




Votre adresse mail :
 
Sujet :
 
Message :
 
 
Envoyer